Votre estimation en quelques clics
Découpe sur mesure de contreplaqué

Découpe sur mesure de contreplaqué

Peuplier, Okoumé, Bouleau, technique et résistant, pour confection de panneau de structure et agencement d’intérieur

Notre gamme

C’est le matériau sandwich par excellence. D’abord parce qu’il permet de résoudre certains défauts dimensionnels du bois que ses congénères ne sont pas toujours en mesure de faire. Un véritable couteau suisse.  Ensuite, de part son aspect physique. Il est constitué d’une combinaison de colle et de placages de bois qui le rendent résistant, souple, et franchement esthétique.  On vous en parle juste ici. 

Ce qu’il faut savoir sur le contreplaqué découpé sur mesure

Fabrication et propriétés

Il est constitué d’une combinaison entre colle et placage de bois. Les feuilles de placage sont déroulées et posées sur la surface imbibée de colle, on les appelle des plis. Les plis sont ensuite positionnés de façon toujours impaire. À chaque fois qu’un nouveau pli est posé, il est nécessaire d’ajouter un pli supplémentaire de contrebalancement en alternant le sens du fil. Si on ne procède pas de la sorte, la structure du contreplaqué risque une déformation.  Le contreplaqué est un matériau résistant et flexible, puisqu’il est constitué d’une combinaison de placages bois eux mêmes reconnus pour ces propriétés. Plus un contreplaqué compte un nombre de plis importants, plus il devient résistant au poids. Il est donc possible, comme avec les autres matériaux à base de bois, de jouer sur l’épaisseur du contreplaqué en ajoutant des plis.

Usinage, découpe et finition du contreplaqué

Il est facile à usiner, idéal pour le bricolage, réagit bien au clouage et au vissage. Si on dispose du matériel adapté, il est envisageable de le couper sur la tranche. Une scie à dentures très fines et des outils à plaquettes de carbure de tungstène permet de l’usiner sans arracher les fibres qui le composent. Grâce à nos machines de pointe, il est possible d’envisager des formes extrêmement complexes pour vos contreplaqués, sans risque d’effritement des bords. Le contreplaqué peut être verni, poncé et peint, revêtu dans placage mélaminé ou stratifié si besoin. 

Esthétique du contreplaqué : Cure de jouvence d’un matériau à la mode

Son aspect « bois croisé » ou « multiplis » lui confère une esthétique particulière qui n’est pas pour déplaire à certains designer. Il est aujourd’hui courant de voir des meubles finis en contreplaqué brut simplement verni, pour la simple raison que la combinaison de pli confère au produit brut une esthétique unique et assez élégante, qui n’est pas sans rappeler l’influence de la décoration d’intérieur scandinave. Il revient en force dans les espaces les plus à la mode, garde aussi cet aspect « chantier » qui fait le bonheur de nombreux architectes. Sur la toile, on découvre de nombreux makers qui aiment jouer avec lui, l’anoblissent, l’associent souvent au marbre, au laiton, pour un résultat particulièrement chic.

Nos familles de contreplaqués : Okoumé, Peuplier, Bouleau

Traditionnellement, le contreplaqué est confectionné avec de l’Okoumé, mais il peut également être composé de Bouleau et de Peuplier. L’essence de bois utilisé varie selon les goûts et les besoins. Le peuplier est plus léger, tendre et flexible, avec un grain homogène et fin, idéal pour peindre. L’Okoumé est plus sombre, d’une teinte légèrement rosée, plus résistant à l’humidité que le peuplier. Il est aussi très agréable à travailler. Le Bouleau pour sa part est plus solide, et confectionné à l’aide de plis plus fins qui le rendent particulièrement souple et élastique, avec des bords qui ne s’effritent pas. Il dispose aussi d’une teinte unique lorsqu’il est revêtu d’un film brun (particularité du bouleau brun 18mm d’épaisseur).  

Quelles utilisations pour du contreplaqué découpé sur mesure ?

Les contreplaqués peuvent être utilisés à de nombreuses fins :  Il est très prisé des bricoleurs parce qu’il est globalement extrêmement polyvalent. On le trouve dans l’ameublement, la carrosserie et les planchers, dans le nautisme, et bien sûr dans l’aménagement d’espace et le design interieur. Son aspect bois massif et la possibilité de l’utiliser pour réaliser des formes complexes de bois, lui donne une grande liberté en termes d’utilisation. On l’a déja vu mis en scène dans la conception de mobilier épuré pour cuisine, d’une table d’écolier, d’un skateboard, d’un cache aération élégant, en coffrage design, en habillage de murs intérieurs. Il y a autant de manières de mettre en valeur le contreplaqué que d’idées voyageant dans le coin d’une tête, autant de formes que de projets passionnés. On vous conseille de vous inspirer de réalisations de makers, et de les tourner à votre sauce, sans complexe, car il y a des choses à faire avec le contreplaqué. Et c’est vrai que pour cette raison, on l’adore. 

Les avantages du contreplaqué

 

  • Sa bonne tenue dans l’espace 
  • Son homogénéité 
  • Sa résistance 
  • Sa souplesse 
  • Peut être vissé et cloué

Les inconvénients du contreplaqué

 

  • Sa tenue en flexion est moyenne (mais reste bien meilleure que celle d’un MDF) 
  • Son coût, (bien que moins cher qu’un bois massif, évidemment)

Chants disponibles

Questions fréquentes

Assurément, si on ne devait en garder qu’un seul, le bouleau. Ses plis sont plus fins, il est extrêmement souple et ses bords ne s’effritent pas. Donc en qualité de finition et en résistance pure, aucun doute à avoir. Il est plus cher cependant, donc si vous devez faire de la menuiserie d’interieur, ou de l’habillage de meubles destinés à être revêtus, l’Okoumé et le Peuplier sont parfaits, le premier plus résistant, le second plus léger et facile à travailler.  

C’est avant tout une question de portefeuille. L’OSB est souvent utilisé pour habiller les murs d’atelier, voir même les planchers. Et il a le mérite de nécessiter très peu de travail. Il n’a pas besoin d’être protégé et est très facile à poser comme panneau mural. Le contreplaqué est sans doute plus esthétique, aussi résistant que l’OSB, et le peuplier qui a une teinte clair a par exemple le mérite de refléter la lumière naturelle ce qui peut être un plus. Il demande cependant plus d’entretien (pose d’un verni) et un peu plus de réflexion. On sera moins enclin à percer sans réfléchir dans un panneau qui coute beaucoup plus cher, et c’est normal.  En bref, l’OSB, moins prise de tête et plus expérimental, le contreplaqué plus esthétique et plus irréversible. 

Oui, on peut. Mais on ne vous le conseille pas forcément. Réaliser un placage de contreplaqué sur un panneau en MDF augmente le risque de cintrage et voilage du panneau. De manière générale, il n’est pas conseillé de contrecoller deux panneaux de type et d’épaisseur différentes entre eux. Pour que le panneau soit le plus équilibré, il faudrait que chaque pli soit contrebalancé, c’est à dire deux MDF de la même épaisseur et deux contreplaqués de la même épaisseur, alternés dans le sens du fil.

Si vous souhaitez conserver l’aspect brut du contreplaqué, un vernis ou une huile durcissante suffiront. Il est aussi possible de réaliser une finition peinture en appliquant une couche d’apprêt, une couche d’acrylique et un verni, en prenant soin d’égrener entre chaque couche afin de donner au bois le meilleur aspect possible.  

Le conseil de notre expert

Le bouleau reste une valeur sure et son aspect de surface est tendance et esthétique. Mais le peuplier n’a pas à rougir non plus. D’un point de vue technique il est solide et facile à travailler et d’un point de vu esthétique, les CP bouleau de qualité ont eux aussi leurs charmes et sont parfaits pour la mise en peinture. Un bon CP bouleau a un excellent rapport qualité prix.

Franck, Artisan dans le Bois
Besoin d’aide ? Nos experts sont disponibles pour vous aider :

Contactez-nous par email 24/7 à contact@maqual.fr ou par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h au +33 6 35 38 59 09

A court d’idée ?Trouvez l’inspirationRêvez, Dessinez, Réalisez, Concevez votre quotidien et pourquoi pas celui des autres...
inspiration

Commencer un projet, c'est commencer une nouvelle aventure. La question qu'il faut se poser est quelle histoire nous souhaitons écrire.

Laurenne, Maker, Marseille
Laurenne, Maker, Marseille

logo
Vous avez un projet spécifique ?

Demander un devis
Matériaux de qualité et découpe en forme pour Makers
+33 6 35 38 59 09