Votre estimation en quelques clics
Découpe sur mesure de MDF - Médium

Découpe sur mesure de MDF - Médium

Un panneau homogène de particules de bois, traditionnel, hydrofuge ou teinté dans la masse reconnu pour sa polyvalence, facile à usiner…

Notre gamme

C’est un super matériau pour s’éclater, pour expérimenter sans dépenser trop d’argent. Qu’il soit naturel, hydrofuge ou teinté dans la masse, le Medium MDF que nous proposons est un panneau de qualité doté de nombreux atouts. Obtenus grâce à la pression à chaud de fibres de bois, ces panneaux à particules sont consolidés par la résine naturelle du bois qui leur confère une très bonne densité en surface et une très grande liberté de finition. Alors si vous avez un projet fou en tête, il peut être votre meilleur compagnon. 

Tout savoir sur le MDF

Fabrication et propriétés 

Le Medium est un panneau à particules de fibres de bois condensées par pression à chaud et consolidées par une résine de bois naturelle. Ce n’est donc pas un panneau de bois mais bien un panneau à particules de bois. La différence ? Sa composition, sa texture particulière qui en font un matériau assez unique, dense, homogène et léger, qui dispose d’une super tenue dans l’espace. On dit que c’est un matériau isotrope parce qu’il se comporte de la même manière dans les trois dimensions. Il n’est pas très résistant, mais il est super polyvalent. 

Usinage et finition 

Vous avez l’esprit tordu ? Tant mieux. Plus c’est tordu, plus on aime. Et ça tombe bien, car le MDF est un matériau particulièrement facile à usiner. Avec les machines adaptées, il est possible de réaliser des coupes particulièrement précises et techniques sur du MDF. On considère souvent que c’est le meilleur produit pour expérimenter des formes, des projets un peu fous. En plus, il ne coute pas cher. Pour ce qui est de la finition, il ne vous fera pas beaucoup plus de mal. Le MDF dispose d’un très bon fini en peinture, et contrairement au mélaminé, il ne vous embêtera jamais avec des questions d’habillages de chants.

Quelle résistance à l’humidité et quelle résistance au feu ? 

Très franchement, parler d’humidité et de MDF dans la même phrase, ce n’est pas la meilleure idée. Le Médium est une vraie éponge. Il est peu recommandé en milieu humide et doit éviter tout contact avec l’eau. Cependant, il existe aujourd’hui des gammes hydrofuges, dotées d’une meilleure résistance à l’humidité, comme ce peut-être le cas du MDF hydrofuge et du teinté dans la masse, qui peuvent être envisagés en fond de meubles de salle de bains, mais restent des panneaux de bois, des matériaux assez perméables. De même, le MDF dispose d’une tenue au feu très moyenne, il est combustible et assez facilement inflammable s’il n’est pas traité.

Quel usage pour le MDF ?

Le Medium est un matériau particulièrement homogène. Il est aujourd’hui plébiscité et reconnu pour sa maniabilité et sa facilité d’utilisation. Il est idéal pour réaliser des finitions propres, des travaux de découpe industriels, de l’isolation phonique, il est aussi très souvent utilisé pour de l’ameublement léger et prisé de designers qui en font un usage innovant à l’état brut. Si vous voulez reproduire un caisson à l’identique facilement, sa fiabilité d’assemblage en font un candidat de choix.  Son bon fini en peinture lui permet d’être envisagé dans de nombreux projets de finition. Il peut être plaqué ou utilisé brut, verni, peint. Il est très intéressant de l’utiliser par exemple, en plateau de petite table basse, en étagère, pour réaliser un caisson de rangement. Il peut aussi habiller les parties cachées de meubles, un tiroir de cuisine par exemple.  Il faut cependant garder en tête que le MDF est un matériau fragile, faiblement résistant à la flexion. Il serait ambitieux de l’envisager pour réaliser des structures de meubles lourds type grande étagère. Si c’était le cas, vous pourriez envisager d’armer le bord des panneaux de tasseaux, afin de limiter la flexion exercée sur le panneau. Parce que, quitte à faire une belle étagère, on n’a pas envie qu’elle vous tombe sur la figure. 

Combien coutent les panneaux MDF ?

Les prix varient en fonction de leurs caractéristiques (épaisseur, caractéristiques, couleur, etc.). Un panneau MDF standard d'une épaisseur de 6 mm est en moyenne de 9 euros par mètre carré tandis qu'un panneau MDF de 10 mm d'épaisseur coute en moyenne 23 euros.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le MDF, vous pouvez consulter notre page blog à ce sujet

Les avantages du MDF

  • Son homogénéité et sa densité en surface 
  • Idéal pour les finitions 
  • Un matériau économique 
  • Une bonne tenue au feu 
  • Un fini en peinture qui en fait un matériau personnalisable 
  • Une meilleure fiabilité d’assemblage que l’aggloméré
  • Le MDF sauve des arbres car il s'agit d'un processus de recyclage
  • Il est facile de prendre n'importe quelle couleur là où le bois prend une longue durée de vie pour teindre différentes couleurs
  • Le MDF n'a pas de nœuds ou de plis qui perturbent la surface lisse
  • Il peut être peint ou teint et avoir le même aspect que le vrai bois. Il peut ainsi remplacer la place des meubles en bois
  • Le MDF est très dur et dense, parfaitement plat et extrêmement résistant au gauchissement

Les inconvénients du MDF

  • Son poids
  • Une résistance à la flexion médiocre
  • Une tenue à l’humidité particulièrement mauvaise. (Exception faite de notre MDF teinté à dans la masse tel que décrit dans la fiche technique).
  • Un produit extrêmement poussiéreux lorsqu’on le travail, une odeur particulière. 
  • Un matériau fragile, notamment sur le bord des arrêtes

Chants disponibles

Questions fréquentes

Si la partie du meuble est cachée Les panneaux MDF étant assez fragiles (notamment au niveau des arrêtes), on recommande autant que faire se peut de ne pas visser ou clouer dans ces zones. Pour une partie cachée de meuble, il est possible de réaliser une feuillure du fond de chaque panneau latéral afin de les coller contre un panneau de medium positionnée dans la hauteur (en panneau de fond).  Si la partie du meuble n’est pas cachée On vous invite à privilégier la technique lamello. Elle consiste à glisser des lamelles dans une entaille préalablement réalisée à la fraiseuse. Elle est très pratique et facile à réaliser. Une fois l’entaille réalisée dans chaque panneau, à l’endroit où l’assemblage doit être réalisé, il ne reste plus qu’a glisser le lamello dans chaque entaille imbibée de colle, puis à faciliter l’assemblage à l’aide d’un maillet.  Une technique comme celle du tourillon peut aussi être envisagée, mais elle demande une grande précision quand on connait la fragilité du medium.

  • Que choisir entre un panneau contreplaqué et un panneau MDF pour la réalisation d’un meuble ?

Cela dépend d’un certain nombre de facteurs. Si vous souhaitez opter pour la résistance, il n’y a pas photo. Le contreplaqué, quelle que soit l’essence utilisé (y compris le peuplier) est doté d’une meilleure résistance à la flexion. Concernant donc un meuble destiné à supporter une charge importante, privilégier le contreplaqué sans aucun doute.  Au contraire, s’il s’agit de mobilier léger, destiné à être manipulé souvent, il est possible de privilégier le medium, qui est plus résistant à l’abrasion et aux rayures que la plupart des contreplaqués et dispose également d’un bon fini en peinture.  Le contreplaqué reste cependant une matière plus noble, si vous avez le temps (parce qu’il demande plus de travail en finiton), et l’argent (parce qu’il est plus couteux) on vous dirait d’opter pour cette solution.  Pour résumer :  Contréplaqué – Une structure fiable et élégante pour du mobilier résistant à la flexion.  MDF – Une alternative efficace et économique pour du mobilier léger.

Le MDF dispose d’un fini en peinture très correct et peu couteux si on décide de suivre des étapes simples qui nous faciliteront la vie : 

  1. On vous conseille vivement d’appliquer une couche d’aprêt (aussi appelée sous couche ou primaire). Cette sous-couche vous permettra de gommer la porosité du panneau de bois, d’homogéneiser le support et de mieux faire adhérer la couche finale.  
  2. Réaliser un égrenage des chants et des deux faces du panneau après pose de la première couche. L’égrenage permet de lisser le panneau en le ponçant légèrement. Cela facilitera encore la pose et l’adhérence de la couche suivante. Pour poncer, vous pouvez utilise un abrasif type cale à poncer. N’appuyez pas trop fort cependant.  
  3. Poser une seconde couche d’apprêt sur l’ensemble du panneau. 
  4. Réaliser un second égrenage de l’ensemble du panneau. 
  5. Poser la couche de peinture. Une acrylique fonctionne très bien. 
  6. Réaliser un troisième égrenage. 
  7. Appliquer un verni ou une huile type huile dure à l’huile de ricin pour assurer le maintien de la peinture dans le temps. 

Beaucoup ont tendance à confondre le MDF au Valchromat. Nous vous expliquons la différence entre ces deux matériaux. Le valchromat n’est pas identique au MDF. Il s’agit plutôt d’une évolution du MDF.

  • Le Valchromat accepte tous types de finitions (vernis, cire, huile).
  • Contrairement au MDF, le Valchromat est plus résistant à l’humidité
  • Le MDF est plus facile à usiner car il est 30% moins résistant que le Valchromat
  • Le Valchromat dispose d’une grande palette de couleurs (rouge, jaune, vert, orange, bleu, noir, gris, bordeaux).

Le Valchromat est un panneau de bois coloré de qualité supérieure. Il s'agit d'un panneau de fibres de bois de densité relativement élevée, conçu pour offrir une couleur parfaite et rendre plus reluisant le matériau. Les fibres ont été imprégnées individuellement avec des colorants organiques et liées chimiquement à l'aide de résines spécialement conçues, ce qui lui confère plusieurs propriétés physiques et mécaniques tels que la résistance à l'humidité, la résistance à la corrosion, la souplesse et la facilité d'usinage, la capacité à etre recyclable et le fait qu'il soit non toxique.

En peignant le MDF comme n'importe quelle surface, vous aidez à créer un film sur la surface qui peut résister à un certain niveau d'humidité. Bien que peindre le MDF ne l'imperméabilise pas, il aide à prévenir les dégâts d'eau. Pour imperméabiliser totalement le MDF, surtout si vous l'utiliser à l'extérieur, peinez-le avec un hydrofuge dédié.

Le conseil de notre expert
Besoin d’aide ? Nos experts sont disponibles pour vous aider :

Contactez-nous par email 24/7 à contact@maqual.fr ou par téléphone du lundi au vendredi de 9h à 18h au +33 6 35 38 59 09

A court d’idée ?Trouvez l’inspirationRêvez, Dessinez, Réalisez, Concevez votre quotidien et pourquoi pas celui des autres...
inspiration

Commencer un projet, c'est commencer une nouvelle aventure. La question qu'il faut se poser est quelle histoire nous souhaitons écrire.

Laurenne, Maker, Marseille
Laurenne, Maker, Marseille

logo
Vous avez un projet spécifique ?

Demander un devis
Matériaux de qualité et découpe en forme pour Makers
+33 6 35 38 59 09